Les Minis de Louthane elevage familial de chevaux miniatures américains ( amha )
Les Minis de Louthane

Le nanisme chez le Mini

Cheval miniature nain

 

Le nanisme chez le Mini est un sujet encore tabou, peu abordé, voir ignoré... Pourtant on estime qu' 1/4 des chevaux miniatures américains dans le monde seraient porteurs d'un des 4 allèles connus du nanisme ! Mais fort heureusement il n'y a pas 1/4 de nains dans le monde ;) En effet, pour produire un nain il faut que les deux parents soient porteurs du même allèle, d'autant que certains allèles ensemble ne donnent pas de nains mais cause la mort in utero.... Mais qu'est-ce qu'un nain en fait ? Faut il ou non tester nos chevaux pour le nanisme ?

Voyons le sujet d'un peu plus près...

Beaucoup d'opinions divergent à ce sujet. Certains sont pour les tests, excluant d'office tous les porteurs sains même au prix de grands sacrifices sur des lignées souvent prestigieuses; d'autres font les tests pour effectuer les bons "mariages" sans risques de produire des nains mais tout en conservant des porteurs sains dans la lignée; et d'autres ne préfèrent pas effectuer de tests, pensant que la connaissance de 4 mutations du gène ne suffit pas, et préfèrent donc se fier à une étude des lignées sur plusieurs générations (pedigree)...

Pour ma part, n'ayant pas encore l'oeil de l'experte des lignées ;) , je préfère me fier aux tests et même si peut-être à ce jour nous ne connaissons pas encore toutes les mutations possibles, il me semble que déjà de pouvoir exclure celles que l'on connait, et d'éviter les mariages qui feraient naitre un nain, est important. On nous offre cette possibilité, alors pourquoi ne pas s'en servir pour améliorer la génétique de nos Minis dans ce domaine ?

Mais qu'est-ce que le "nanisme" chez le Mini ? Voilà une brève explication basée sur l'article écrit par le Docteur Vétérinaire Françoise SACHDE avec la collaboration du Docteur Vétérinaire Hérvé LECLERCQ pour l'Association AMHA France en août 2017 :

Il existe plusieurs mutations génétiques du gène qui cause le nanisme (ACAN), mais à l'heure d'aujourd'hui nous n'en connaissons que 4 que nous pouvons tester.

Les mutations génétiques du gène ACAN ont été identifiées dans le nanisme du cheval miniature par John Ebert, scientifique et éleveur de chevaux miniatures (Little King Farm). Depuis, plusieurs laboratoires proposent d'effectuer ces tests sur les Chevaux Miniatures .

Les allèles connus dans le nanisme sont représentés par des lettres :

d1

d2

d3

d4

et N étant l'allèle sain, indemne de nanisme.

L'allèle d2 est le plus répandu, et le d1 celui qui provoque la mort du foetus in-utéro, peut importe l'autre allèle avec qui il est combiné...

Donc un cheval N/N sera indemne de nanisme et ne transmettra jamais de gène de nanisme. Un cheval N/d... sera porteur sain du gène de nanisme mais ne sera pas un nain ! mais il peut transmettre son gène à sa production, et donc selon avec qui il sera accouplé, il pourra soit produire du nain ou du porteur sain ou de l'indemne ou causer un avortement. Un cheval d/d est un nain avéré (physiquement visible).

Dans la pratique :

un cheval N/N avec un N/N = pas de nain et pas de porteur. Toute leur production sera indemne.

un cheval N/N avec un N/d = pas de nain et 50% d'indemne / 50% de porteur sain dans la production.

un cheval N/d avec un N/d = 25% de risque de faire un nain ! 50% de porteur sain et 25% d'indemne. Et si avec du d1, provoquera un avortement.

On évitera dans tous les cas de faire reproduire un cheval d/d (donc nain)... Pourquoi ?? peut-être certains se posent la question car en voyant certaines publicités qui présentent des chevaux miniatures nains, ils trouvent ça "mignon"... Et bien parce qu'il faut savoir qu'un cheval miniature nain peut certes ne présenter que des défauts physique "visuels", mais la plupart du temps les chevaux nains ont de graves soucis de santé. Ils sont le plus souvent handicapés, et parfois avec des organes atrophiés. ILS SOUFFRENT ! Leur longévité est réduite et il arrive même que la naissance d'un nain puisse aussi mettre en danger la vie de la jument qui le pouline.... Donc il semble être une évidence qu'il faut à tout prix éviter de faire naitre un nain afin de ne pas se retrouver à faire souffrir inutilement un animal...

C'est donc pour cela que dans notre élevage nous avons décidé de tester nos reproducteurs. Nous ne nous targuons pas de n'avoir que des chevaux indemnes (même si c'est notre objectif futur...) mais nous ne marions pas de chevaux porteurs sains ensemble afin de ne pas prendre le risque de produire des chevaux miniatures nains. A ce jour, sur 11 chevaux miniatures ,  nous avons 7 indemnes et 4 porteurs sains (dont une future retraitée...). Pour la transparence, l' ACAN de chacun de nos chevaux est précisé sur leur fiche individuelle. 

Les produits nés chez nous d'un parent porteur sain sont testés d'office afin de savoir si ils sont indemnes ou porteurs sains. Cela ne change en rien la valeur "qualitative" du poulain (morphologie, caractère, origines, couleur...) mais cela permet de ne pas faire de mauvais mariage en cas de reproduction.

Notre projet futur est bien sur d'arriver à produire que des individus indemnes au sein de notre élevage, mais pour l'heure nous avons fait le choix de garder certains porteurs sains afin de conserver leur lignée et leurs qualités morphologiques, dans le but d'obtenir une decendance indemne, en les mariant à des chevaux miniatures américians indemnes.

 

Cheval miniature nain

 

Pour info voilà le lien du labo avec lequel nous avons fait nos tests : https://www.certagen.de/DNAtests/Testdetails/tabid/1512/ProdID/2203/Language/en-US/CatID/137/Dwarfism_ACAN_D1_D2_D3_improved_D4.aspx

Sources article et photos : Article "Nanisme chez les équidés" par le Docteur Vétérinaire Françoise SACHDE et le Docteur Vétérinaire Hérvé LECLERCQ, Elevage GMM Miniatures éleveurs de chevaux miniatures américains effectuant les tests du nanisme depuis plusieurs années, Google pinterest,